Photo


Les autres billets

Sfumato




| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |

Les autres rubriques

Chromo



Fovéa



dimanche 15 juin 2014

Vibrato

Bien doucement, tu effleures les notes de la chair, et ce faible concert me dévaste le cœur Pier Paolo Pasolini

 

Proposer un commentaire